Les comptes fantastiques de la tutelle TERRASSON entérinés par le Tribunal Correctionnel de Bordeaux

• Période du 27.10. 2005 au 08.06.2006

Aucun compte rendu de la gestion du tuteur pour cette période n’a été remis au Tribunal.  Pourquoi ? Le tuteur qui a bloqué tous les comptes bancaires de J.TERRASSON n’a pas versé pas un euro pour lui permettre de vivre. Sa seule préoccupation durant toute cette période concerne l’expertise du patrimoine, surtout mobilier.

• Période du 08.06.2006 au 01.02.2007

Durant cette période, comme pour la précédente, pas un euro n’est déboursé par la tutelle/curatelle pour permettre à la personne âgée de se nourrir, se soigner, payer le loyer ainsi que le personnel soignant et d’entretien. Les comptes de gestion fournis au Tribunal témoignent de cette situation. N.DUMONT doit assurer seule l’entretien de J.TERRASSON sans que ni la justice ni la tutelle ne s’en inquiètent le moins du monde.

• Période du 01.02.2007 au  01.02.2008

Une fois N.DUMONT écartée, les ventes commencent. Les comptes de gestion de la tutelle indiquent pour ces 12 mois 235.338,70 € de dépenses. Soit un montant mensuel moyen de 19.611 €. Si l’on tient compte d’un versement sur un compte à terme de 30.000€, le montant moyen mensuel des dépenses de gestion est ramené à 17.111 €.

• Période du 01.02.2008 au 01.02.2009

Le seul document remis au Tribunal concerne une balance des comptes bancaires. Les éléments concernant la gestion, c’est-à-dire les dépenses engagées, n’ont pas été fournis. En tout cas, pas aux avocats de la défense. Pourquoi?

•  Période du 01.02.2009 au 01.02.2010

Le total des dépenses engagées par la tutelle pour les dépenses de J.TERRASSON s’élèvent sur ces 12 mois à 325.706,81 €, soit une dépense moyenne mensuelle de 27.142 €. La description des postes budgétaires est extrêmement sommaire. A titre d’exemple, on relève sur une seule ligne « retrait placement »: la somme de 168.000€ sans autre justification de la dépense. Pourquoi ?

•  Période du 02.02.2010 au 01.02.2011

Le total  des dépenses de cet exercice budgétaire se monte à 243.167,13 €. Le montant moyen mensuel de l’entretien de la personne âgée revient donc à 20.264 €. Comme pour la période précédente les comptes fournis, extrêmement sommaires, ne permettent aucun contrôle. Ainsi figure une ligne de dépenses intitulées « Débits divers » :40.587,57 , sans autre motifs ou justifications. Pourquoi ?

Ces pièces ont été versées au dossier pendant l’audience du procès en correctionnel à la demande des avocats de la défense. Elles ont été avalisées par le Tribunal et le Ministère public en quelques secondes, sans le moindre débat ou début de questionnement.

Durant la période allant de Février 2005 à janvier 2007, soit pendant 23 mois, Nicole DUMONT a engagé pour faire vivre Jeanine TERRASSON de 5.000 à 6.000 € par mois, soit sur la période plus de 120.000€. Malgré ses demandes répétées, jamais la justice ne l’interrogera sur la comptabilité de ces dépenses. Tout le poids économique et affectif de la survie de la personne âgée repose pourtant sur elle. Sans elle, J.TERRASSON serait décédée. Cela s’est fait au même niveau de confort et de sécurité que celui de la tutelle, qui a conservé l’ensemble du dispositif mis en place par Nicole DUMONT. D’un côté il y aura 4 mois de prison. De l’autre, pendant 6 ans, des comptes rendus de gestion incomplets et succins, d’une tutelle faisant apparaître des niveaux de dépenses délirants. Ils seront pourtant avalisés sans ciller par le Tribunal correctionnel. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>